Actu au 3 août 2020

Décidément le temps passe vite et je n’ai pas l’impression d’avoir vécu un mois de juillet tant à la fois je suis super débordé et que je vis chaque jour pour ce qu’il est c’est-à-dire un non-temps. Ma version 3D a toujours du mal à s’y faire mais ce n’est pas grave en soi.

Aussi quoi de neuf sous les cieux à propos des blogs ? Tout d’abord une reprise de publication sur HG qui reprend ainsi du service. J’ai dû me calmer un peu car il semblait que le rythme était trop soutenu car il faut aussi prendre en compte les publications sur les blogs privés.

Il y a donc eu des périodes chaudes et cela va continuer au moins encore une bonne partie du mois d’août. De plus, il semblerait que les abonnements sur HG (qui passe par une société extérieure) se soit volatilisée pendant la période d’inactivité. Je pense donc remédier au problème en reprenant directement les choses en main (comme on le fait déjà sur les blogs privés).

En effet, depuis quelques temps, l’équipe au sol informatique est en train de revoir sérieusement notre autonomie et donc virer tous les services extérieurs qui semblent peu à peu avoir des soucis.
Il est clair que les effet du corona commencent à se faire sentir derrière les rideaux. Cela ne marche plus comme avant…

Prenons un exemple : en début d’année nous sommes passé par un prestataire extérieur (Cloudflare) pour avoir enfin le fameux https (soi-disant gage de sécurité) et aussi en même temps bénéficier d’un traitement efficace contre la vermine logicielle qui traine sur le net.

Sauf que du côté de fin juin-début juillet, ils ont eu une méga panne soit disant à cause d’une broutille d’une mise-à-jour qui s’est mal passée (en gros, un stagiaire ou un salarié n’ayant plus les yeux en face des trous a lancé un prog pas finalisé) et cela a fait que 40% de l’internet mondial a été supprimé.

Cela s’est traduit par une chute du débit d’internet qui s’est fait ressentir partout dans le monde. Donc, suite à cette première secousse, on a décidé de prendre les choses en main en virant ce prestataire qui fournit le plus gros de la troupe en VPN (Réseau privé virtuel = ça va plus vite).

On est donc passé à du vrai SSL (ou https) et cela nous a amené à bien évidemment revoir aussi quelques règles de sécurité supplémentaires notamment sur les sites privés. L’internet d’aujourd’hui est devenu une vraie fosse à vermine logicielle au point que l’on se demande qui va résister à la fin.

Dit autrement, l’énergie dépensée pour se protéger de toutes les attaques est supérieure à celle pour faire le job lui-même. Cela devient si corrosif que c’est sûr que cela va mal se terminer. Imaginez combien ça peut coûter en termes de consommation électrique et de puissance informatique quand tu passes la majorité de ton temps à te protéger.

Devant ce chaos du traitement et du déverminage de l’information circulante, nous sommes donc obligés de suivre des règles de plus en plus strictes afin de fermer un max de portes dérobées dans les logiciels. C’est presque un job à temps plein et ça fait chier.

C’est ainsi que progressivement, nous virons les prestataires extérieurs qui sont sources de plus en plus de problèmes que de solutions. Cette nécessité de devenir autonome devient de plus en plus forte et nous agissons en conséquence.

Bien évidemment cela a un impact sur nos ressources autant techniques que financières et temporelles. Pratiquement, il ne se passe pas un jour sans que je sois en train de régler (ou préparer) quelque chose pour que informatiquement ça marche.

C’est usant et en même temps stimulant car cela nous empêche de nous endormir alors l’équipe au sol informatique œuvre encore et encore et ça sent à plein nez que ça va continuer encore un temps certain car l’effet corona commence seulement à se faire sentir. Dans 6 mois, ce sera pire car comme l’économie s’effondre, les boites informatiques souffrent elles aussi et la maintenance du net va forcément être impactée.

Si l’on prend l’image du net comme étant celle du système nerveux de l’humanité, il est évident que si cette dernière est de plus en plus malade, ce même système nerveux en suivra la courbe. Attendons-nous à quelques ralentissements et catastrophes de l’internet.

La solution consiste donc à devenir au moins de plus en plus autonome en termes de traitement local de l’information (on vire un max de prestataires extérieurs surtout si en plus ils sont de l’autre côté de la planète) tout en espérant que le réseau internet lui-même tiendra le choc.

On dit l’internet gratuit mais il ne l’est pas. Qui paie les serveurs et les milliards de watt qu’ils consomment ? C’est simple, c’est la pub or si l’économie plie du genou, la pub suivra inévitablement amenant forcément à un moment fatidique où le fournisseur d’électricité voudra être payé tout comme ceux qui en assurent la maintenance logicielle et matérielle…

Et puis, de l’autre côté, la mode est à l’image haute définition entrainant des demandes de débit incompatibles avec le porte-monnaie. C’est à l’image du client au resto : il veut manger plus mais n’a pas les sous pour payer. Forcément, il va arriver un moment où le client roi va se retrouver dans l’arrière cuisine à faire de la plonge…

Tout ça pour dire que de grands moments nous attendent et que beaucoup seront surpris que ce qui est considéré comme basique ne soit plus disponible. C’est alors qu’on vous installera des pylônes 5G pour satisfaire votre demande d’avoir de belles couleurs haute définition sur votre portable…

20 Commentaires

  1. à force de ++++++++++++++ on fini par sauter !!!
    je n’y connais rien en informatique et la moindre opération me demande des efforts considérable car je génère un stress pas possible en ces circonstances …
    alors j’ai pour vous une admiration sans borne pour les services rendus , tant pour faire tourner la machine sous protection que pour tout ce savoir partagés
    merci est un bien faible mot
    kiss namasté

  2. L’équipe au sol … chapeau bas … je sais ce que ça représente comme taf … merci feu du Coeur

  3. Un tout grand merci à toutes les équipes qui travaillent sans relâche pour nous fournir toutes les informations utiles à notre devenir christique.
    FDC à toutes et tous

  4. Sacré défi! Si je puis dire… Sur une toile, il y a forcément une araignée qui guette… laugh
    Je rends hommage et grâce à l’équipe au sol, à toi-même, qui vous dépensez sans compter pour tenir le choc et déployez tous ces trésors d’ingéniosité pour nous permettre de recevoir ce qui nous fait vibrer et ce à quoi nous résonnons à chaque fois lorsque nous t’écoutons, Laurent. Merci merci merci… smile

    • C’est très simple a comprendre !
      TOUT est mis en place (et prévu depuis longtemps) pour EMPÊCHER aux humains d’ascensionner ! …

      • Laurent a dit que de grands moments nous attendent et que ce qui est considéré comme basique ne sera plus disponible.
        Donc les gens seront en demande……
        Et c’est à ce moment-là que commencera le chantage et les gens demanderont eux-même la 5G. .

        Ça fait froid au dos.

        Merci Laurent pour tout

  5. Je confirme , Hier avec L’informatique j’étais dans l’impossibilité de me connecter
    je n’avais plus la main avec ma souris obligé de faire un reseat à chaque fois mais ça me refaisait le même coup 5 fois et à chaque fois pas plus de 5 minutes après ça buggais impossible de continuer je n’avais plus accès avec la flèche de ma souris.

    Ce matin avant de démarrer j’ai donc débranché chaque prise USB et câble de connection
    internet de ma tour de mon PC débrancher chaque prise de courant sur l’alimentation 220V puis retirer la façade de la tour du PC puis passer un coup de pinceau fin pour dépoussiérer au maximum les pales des différents ventilos et l’intérieur des différents composants électroniques puis remonter l’ensemble et hop ça à bien démarrer ce coup ci!

    Pourvu que ça dur!
    Bref!gardons nos Fréquences HAUTES ! good

  6. À VOUS, Laurent et Corinne, DUO Essentiel et inestimable; brillants transmetteurs éclairés que vous êtes:gratitude à une puissance infinie.
    En effet, Internet & Co n’ont pas l’immortalité dans leur ADN artificiel, il n’y a que nous, que
    nos âmes qui le soit. Nous, qui vivons sans doute sous un immense océan. Nous sommes fait à plus d’eau que des autres éléments,non?

  7. Merci infiniment à toute l’équipe au sol pour tout le boulot de bénévole que vous faites. De toute façon, une immense partie des grandes actions de notre humanité repose sur 3/4 du taf effectué par du bénévolat !!
    Alors encore mille fois merci pour tout !
    FDC à toute l’équipe au sol !

  8. Bravo pour ces informations toujours aussi pertinentes, et décrites avec le même humour . Bravo Laurent!!!!

  9. good Bonjour et merci Laurent pour ton dévouement et ton énorme travail afin de nous donner un peu plus de discernement dans ce vaste système complexe; F du C à tous

  10. Bonjour, merci !! et sous Linux ce n’est pas un peu plus simple ?
    Belles satisfactions avec cette pelote de noeuds qu’est l’informatique ! smile smile

Les commentaires sont fermés.